C + clair

Regards sur le coaching et les RH par Lionel Ancelet

Le culte du cargo

Connaissez-vous le culte du cargo ? D’après Wikipédia, il est apparu en Mélanésie :

Des indigènes, ayant constaté que les radio-opérateurs des troupes au sol semblaient obtenir l’arrivée de navires ou le parachutage de vivres et de médicaments simplement en les demandant dans leur poste radio-émetteur, eurent l’idée de les imiter et construisirent, de leur mieux, de fausses cabines d’opérateur-radio — avec des postes fictifs — dans lesquels ils demandaient eux-aussi — dans de faux micros — l’envoi de vivres, médicaments et autres équipements dont ils pouvaient avoir besoin. Plus tard, ils construiront même de fausses pistes d’atterrissage en attendant que des avions viennent y décharger leur cargaison.

Bien sûr, notre réflexe d’occidentaux « civilisés » est sans doute de sourire à la lecture de la description de comportements aussi « naïfs »… et pourtant, sommes-nous bien sûrs d’être totalement à l’abri de cette forme de pensée ? Quels comportements adoptons-nous sans les comprendre, dans l’espoir qu’ils nous apporteront la solution à nos problèmes ? A quelles croyances nous accrochons-nous de toutes nos forces ?

Art mélanésien

Art mélanésien

Un bel exemple d’externalisation

Un des concepts-clés de l’approche narrative est l’externalisation. Il s’agit de considérer le problème séparément du client, contrairement aux approches plus classiques qui l’identifient au problème pour lequel il vient voir un praticien.

Identifier le problème et le client, c’est confondre ce dernier avec son problème, confusion qu’il se chargera lui-même d’entretenir : « Je viens vous voir parce que je suis dépressif. » affirmera-t-il à son thérapeute. Ou encore : « J’aimerais que vous m’aidiez à devenir un meilleur commercial. » proposera-t-il à son coach comme objectif.

Or, en approche narrative, on répète souvent que «La personne n’est pas le problème, le problème est le problème.»

Lire le reste de cette entrée »

Written by LA

28 novembre 2010 at 20:17

Le processus de recrutement : qui sont les recruteurs ?

Tout candidat à l’emploi aura, un jour ou l’autre, un recruteur au téléphone, ou en face de lui. Mais qui sont ces recruteurs ? En examinant le processus de recrutement, nous allons voir que le terme de recruteur recouvre différents types d’interlocuteurs.

Le processus de recrutement commence quand un besoin est identifié au sein d’une organisation. A l’origine du besoin, deux causes possibles : un poste devient vacant, parce que la personne qui l’occupait le quitte (démission, licenciement, mutation, promotion…), ou bien un poste est créé (besoin de nouvelles compétences, augmentation de l’activité…) Le besoin est en général identifié par ce qu’on appelle un opérationnel, par exemple un responsable commercial qui estime avoir besoin d’un nouvel ingénieur d’affaires dans son équipe.

Lire le reste de cette entrée »

Written by LA

17 février 2010 at 17:57

La première personne qui lira votre CV… est un ordinateur

Vous avez passé des soirées entières à peaufiner votre CV, à rajouter une virgule ici, retirer un espace là. Il est enfin prêt à affronter le vaste monde. Arrive le moment de le déposer sur un site emploi, qu’il s’agisse d’un job board, ou du site corporate d’une entreprise. Et là, surprise : on vous demande de remplir en ligne un formulaire de plusieurs pages, qui consiste en fait à rentrer toutes les informations déjà présentes dans votre CV ! Pourquoi ? Est-ce tout simplement du sadisme envers les candidats ? Pas tout à fait…

Lire le reste de cette entrée »

Written by LA

30 octobre 2009 at 12:28

Le Nobel de la paix décerné à Obama : une lecture narrative

Barack ObamaJ’ai été, comme beaucoup, surpris que le Prix Nobel de la paix ait été décerné au Président Obama. Non pas qu’il ne le « mérite » pas, mais cela m’a initialement semblé prématuré. Certes, les intentions qu’il a exprimées vont dans le sens de la paix, les valeurs qu’il a exprimées également. Mais qu’a-t-il accompli à ce jour ? De quelles actions pouvons-nous dresser la liste, et en dire : c’est vrai, il a oeuvré pour la paix ? La liste est encore bien courte, pour l’instant. Les actions qui me viennent à l’esprit sont : des gestes (et surtout des déclarations) en direction de pays du Moyen Orient, l’abandon du bouclier anti-missiles. Il y en a peut-être d’autres, mais le consensus semble être qu’il lui reste beaucoup à faire.

Alors, pourquoi lui décerner, moins d’un an après son élection, ce prix ? Au-delà des raisons politiques, comme de lui exprimer soutien et confiance, et peut-être de lui mettre gentiment la pression pour qu’il continue dans la même direction, pour quelle raison le comité chargé de décider du lauréat a-t-il jeté son dévolu sur Barack Obama ?

Lire le reste de cette entrée »

Written by LA

10 octobre 2009 at 11:58

L’approche coaching en bilan de compétences

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences est l’occasion pour un individu de faire le point sur sa carrière, afin de décider de la suite à lui donner, sous la forme d’un nouveau projet professionnel personnalisé. Ce nouveau projet peut être dans la continuité de la carrière en cours, ou bien s’en écarter s’il s’agit d’une reconversion. Le bilan peut avoir lieu à l’initiative du salarié, ou bien à celle de son employeur (mais avec l’accord du salarié).

Il est en général financé par un organisme collecteur (OPACIF ou OPCA), ce qui permet d’ailleurs au salarié qui le désire d’effectuer un bilan de compétences sans nécessairement en informer son employeur. Les personnes inscrites à l’ANPE ou à l’APEC ont aussi accès aux prestations de bilans de compétences (appelées dans ce cas BCA, pour Bilan de Compétences Approfondi, bien qu’il s’agisse en fait d’une version « allégée » du bilan de compétences proposé aux salariés, puisque les séances en sont plus courtes, et moins nombreuses).

Que se passe-t-il pendant un bilan de compétences ?

Lire le reste de cette entrée »

You are watching Big Brother !

Found you !On dit parfois que les recruteurs vont chercher des informations sur leurs candidats à l’aide de Google ou bien directement sur les réseaux sociaux comme LinkedIn, Viadéo ou FaceBook, mais il existe des méta-moteurs très puissants qui vont faire ce travail pour eux, et rassembler sur une page web toutes les informations qu’ils auront pu trouver sur la personne dont il suffit d’indiquer le prénom, le nom, et éventuellement le pays de résidence.

Photos, adresses email, comptes FaceBook, MySpace, Twitter, articles, sites Internet, blogs, obscurs fichiers Word, Excel ou Acrobat oubliés au fin fond d’un dossier en ligne, et qui contiennent le nom de la personne : tout remonte à la surface…

Parmi les plus connus de ces sites : www.123people.com, www.pipl.com, www.webmii.com. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire…

Peut-être que Big Brother is watching you, mais vous pouvez très bien le regarder vous regarder ! Et si vous connaissez à l’avance le nom de votre interviewer, rien de vous empêche de découvrir sur son profil LinkedIn qu’il apprécie les cigares et les single malt : ça pourra toujours fournir un sujet de conversation pendant l’entretien…

Written by LA

5 octobre 2009 at 00:28

%d blogueurs aiment cette page :